séminaire de l’axe/seminar

SEANCES A VENIR

(2017-2018)

#session2, 19 mars 2018 (17h, ODG 104) : Elisabeth Lebovici (EHESS), “Don’t go crazy on me, girlfriend”

*

Elisabeth Lebovici, docteure en esthétique et philosophie des formes (Paris X, 1983) est critique d’art depuis 1985. Elle a notamment été rédactrice en chef de Beaux-arts magazine (1987-90). Pendant quinze ans, elle a été journaliste au Service culture du quotidien Libération  (1991- 2006). Depuis 2006, elle tient un blog : http://le-beau-vice.com/

Elisabeth Lebovici collabore depuis les années 1990 à de très nombreux ouvrages, séminaires et colloques consacrés aux artistes contemporain·e·s, au féminisme, à l’activisme contre le sida, aux questions de genre et à la théorie queer. Elle a dirigé le séminaire et la publication de L’intime (Paris, ensb-a, 1998) ; elle est la co-auteure, avec Catherine Gonnard, de Femmes Artistes/ Artistes Femmes,  Paris, de 1880 à nos jours (Paris, Editions Hazan, 2007). Son plus récent ouvrage, Ce que le sida m’a fait. Art et activisme à la fin du XXè siècle » (Zurich, JRP Ringier, « lectures Maison Rouge », 2017) a reçu le Prix Pierre Daix 2017.

Elle co-dirige depuis 2006 (avec Patricia Falguières et Natasa Petresin-Bachelez) un séminaire régulier à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) intitulé « Something You Should Know : Artistes et Producteurs» http://sysk-ehess.tumblr.com/

17h-19h

Université Paris Diderot
salle 104, premier étage du bâtiment Olympe de Gouges
 * * *

#session3, 9 avril 2018 (17h, ODG 119) : séminaire commun à l’axe Genre et l’axe Histoire du Politique

Myriam Boussahba-Bravard (axe Genre), présentera ses récentes publications sur l’histoire des femmes et du genre : ouvrage codirigé avec Rebecca Rogers, Les femmes dans les expositions internationales 1878-1937 (Routledge, 2017), et l’ouvrage collectif issu d’une collaboration entre EHNE et Mnémosyne, L’Europe des femmes 18e-21e siècle (Perrin, 2017).

17h-19h

Université Paris Diderot
salle 119, premier étage du bâtiment Olympe de Gouges
* * *

 

SEANCES A VENIR

 (2018-2019)

18 mars 2019 (17h), Martin Winckler

8 avril 2019 (17h), Laura Mulvey

* * *

#session4, 14 mai 2018 (17h, ODG 119) : Laurie Laufer (Professeur en études psychanalytiques, Université Paris Diderot) présentera ses travaux sur le genre

17h-19h
Université Paris Diderot
salle 119, premier étage du bâtiment Olympe de Gouges
 * * *

ARCHIVES

(2017-2018)

#session1, 12 mars 2018 (17h, ODG 119) : Guillaume Marche (Université Paris-Est Créteil), “Pourquoi et comment écrire aujourd’hui sur la militance LGBT aux États-Unis : enjeux théorique et méthodologiques d’une approche ‘par le bas’

*
Guillaume Marche est Professeur de Civilisation américaine à l’Université Paris-Est Créteil. Ses recherches portent sur les mouvements sociaux contemporains aux États-Unis, en particulier le mouvement LGBT. Il s’intéresse aux identités sexuelles, à la subjectivité et au rapport entre le culturel et le politique, et entre les dimensions symbolique et instrumentale des mobilisations collectives. Ses travaux récents portent également sur les formes infrapolitiques d’intervention dans les espaces publics à San Francisco (graffitis, mur peints, végétalisation, théâtralité LGBT, nudité), ainsi que sur l’usage des biographies et des mémoires de militants LGBT dans la sociologie des mouvements sociaux. Il est l’auteur notamment de La militance LGBT aux Etats-Unis. Sexualité et subjectivité, paru en 2017 aux Presses Universitaires de Lyon. Il est membre de l’équipe de recherche IMAGER (Institut des Mondes Anglophone, Germanique et Roman – EA 3958).
Advertisements